Revues et sites associés

Les théories et pratiques du Care entrent en résonance avec de nombreuses initiatives portées par des collectifs d’artistes, de chercheurs, d’acteurs de terrain et de citoyens mais aussi par des maisons d’édition, des revues ou des institutions. Dans cette page, nous souhaitons partager quelques unes de ces initiatives qui nous ont marqué et nourrissent notre aspiration pour une éthique du care en action, capable de transformer notre relation aux autres, à nous mêmes et à l’environnement.

Alliance for wild ethics (Collectif)

 The Alliance for Wild Ethics (AWE) is a consortium of individuals and organizations working to ease the spreading devastation of the animate earth through a rapid transformation of culture. We employ the arts, often in tandem with the natural sciences, to provoke deeply felt shifts in the human experience of nature. Motivated by a love for the more-than-human collective of life, and for human life as an integral part of that wider collective, we work to revitalize local, face-to-face community – and to integrate our communities perceptually, practically, and imaginatively into the earthly bioregions that surround and support them.

Atécopol (Collectif de recherche): atelier d’écologie politique (Toulouse)

L’Atelier d’écologie politique (Atécopol), créé à l’automne 2018, souhaite participer à la construction, à Toulouse et en région Occitanie, d’une communauté pluridisciplinaire de scientifiques travaillant ou réfléchissant aux multiples aspects liés aux bouleversements écologiques. Dans l’objectif de tisser des liens entre des connaissances dispersées et de réfléchir à la façon de les partager avec l’ensemble de la société, afin d’oeuvrer avec elle aux moyens de réorienter notre trajectoire en changeant en profondeur les modes de fonctionnement socio-économiques actuels.

CERC: Care Ethics Research Consortium (Research group)

CERC constitue un réseau international de chercheurs qui travaillent dans le domaine des éthiques et théories du Care. Le réseau se veut une communauté permettant de mettre en relation les personnes engagées dans les éthiques du Care afin d’explorer et de partager les visions émergentes sur le sujet. Fondé par Joan Tronto et Carlo Leget en 2016, CERC est basé à l’Université d’études humanistes (University of Humanistic Studies) des Pays-Bas, en lien avec la Drew University (Health and Medical Humanities).

Chaire de philosophie à l’hôpital (Paris)

Depuis janvier 2016, la chaire de Philosophie à l’hôpital se déploie,  après avoir été créée à l’Hôtel-Dieu de Paris, dans différents lieux hospitaliers et de soin, et aujourd’hui au sein du GHU-Paris, Psychiatrie et Neurosciences (Sainte-Anne, Maison Blanche, Perray-Vaucluse). Engagé dans un programme de recherche, d’enseignement et d’expérimentation, la chaire a pour but de répondre aux enjeux toujours renouvelés d’inventer de nouveaux modèles de solidarité.

Ecologie & Politique (revue)

La revue Écologie & Politique se veut un forum pour défendre et promouvoir les projets d’alternatives sociales et politiques fondées sur l’appartenance des humains à la nature et non sur leur opposition. Elle se propose de débattre librement des valeurs de l’écologie et du socialisme, du féminisme, du pacifisme, de l’antiracisme, de la citoyenneté intégrale pour toutes et tous ; valeurs qu’ont inventées et qu’inventent les mouvements sociaux et politiques qui jamais n’ont été aussi riches qu’à l’aube du XXIe siècle.

Enseignant.e.s Pour La Planète (Collectif)

Enseignant.e.s Pour La Planète est un collectif qui vise à s’ouvrir et rassembler tous les membres de la communauté éducative qui pensent que face aux enjeux environnementaux il faut non seulement agir en tant que citoyen.ne.s mais plus largement réinventer notre métier. Les enseignant.e.s d’EPLP pensent avoir une responsabilité particulière envers les jeunes générations, envers ces élèves et étudiant.e.s côtoyé.e.s chaque jour. Ils/elles ne veulent plus seulement œuvrer à leur donner un avenir citoyen et professionnel, mais agir avec eux pour préserver leur avenir et les préparer à faire face, avec humanité et responsabilité, aux risques auxquels ils/elles seront confronté.e.s.

Labor et Fides (éditeur), collection “fondations écologiques”

La collection Fondations écologiques propose des ouvrages cherchant à dégager les concepts, les valeurs et les moyens propres à fonder une civilisation respectueuse des limites écologiques d’un côté, et de la diversité des aptitudes et aspirations humaines de l’autre. Collection dirigée par Michel Maxime Egger et Philippe Roch

Literature green (Research Group): littérature, environnement, écologie (Université de Gand, Belgique)

Le site Literature.green est né de l’exigence de repenser à nouveaux frais les rapports entre Littérature et Nature dans un contexte où la rupture de l’équilibre entre l’homme et l’environnement pose une menace sans précédent à la vie sur la planète. Ses membres estiment en effet que la contribution que la littérature peut apporter à la démarche écologique est fondamentale, et souhaitent contribuer à la définition de sa spécificité ainsi qu’à sa diffusion.

Mind and Life Institute (Research group)

Mind and Life Institute regroupe un ensemble de chercheurs et de praticiens qui cherchent à faire dialoguer science et sagesse contemplative afin de dépasser les barrières intérieures et extérieures qui nous empêchent d’habiter le monde. Né de la rencontre entre Francisco J. Varela, Adam Engle et Tenzin Gyatso (14e Dalai-Lama), Mind and Life entend favoriser la compréhension de la conscience et faire émerger une pensée du coeur en tissant des liens entre les pratiques contemplatives et les recherches scientifiques récentes. Depuis 2008, il existe une branche européenne du réseau, Mind & Life Europe, basé en Suisse.

Multitudes (revue)

Multitudes est une revue qui fait sienne une formule de Michel Foucault qui caractérisait ainsi son projet : “J’essaie […] en dehors de toute totalisation, à la fois abstraite et limitative, d’ouvrir des problèmes aussi concrets et généraux que possible, des problèmes qui prennent la politique de revers, traversent les sociétés en diagonale et sont tout à la fois constituants de notre histoire et constitués par elle…“. Prendre la politique de revers, c’est là précisément la charge subversive des mouvements de la société. Ce que Multitudes entend explorer comme pratique théorique, comme ontologie, comme matérialisme dans la pensée.

Notos (revue): espaces de la création: arts, écritures, utopies

Née à l’initiative d’un groupe d’enseignants-chercheurs italianistes de l’Université de Montpellier 3,  la revue Notos entend explorer les différents espaces de création, de l’écriture littéraire aux arts, du cinéma au théâtre, de la théorie critique aux sciences humaines. Récemment rattachée à la Maison des Sciences de l’Homme – SUD de Montpellier via la plateforme NUMEREV, la revue Notos s’est renouvelée et s’engage désormais de plus en plus pour ouvrir un espace de débat autour des humanités transformatives qui convergent dans la construction d’une éthique globale.

Oikos (Collectif): atelier de recherche en écopoétique, écocritique et écoanthropologie (Université de Perpignan)

Cet atelier de recherche, porté par des chercheuses de l’université de Perpignan, s’intéresse aux liens entre les humains et leur environnement. Transversal, il fait appel à l’écologie, l’histoire et la géographie, les sciences sociales et politiques, la philosophie, la zoologie, la biologie, l’éthologie, l’anthropologie, l’urbanisme, la littérature, les arts, etc. Les travaux réalisés dans le cadre de cet atelier depuis 2015 sont irrigués par des pratiques de recherche mais aussi de création, qui réhabilitent l’intelligence du sensible et œuvrent pour une écopoét(h)ique incarnée et des actions de sensibilisation au vivant.

Portail des Humanités Environnementales (Collectif de recherche)

Le Portail des Humanités Environnementales, initié par des chercheurs de l’Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines et du Muséum national d’Histoire naturelle, structure en France et dans le monde francophone une communauté de recherche pour les humanités environnementales. Il promeut, diffuse et mobilise les travaux existants vers un public de chercheurs, de décideurs et de praticiens. Il est l’expression d’un réseau de chercheurs et de praticiens de la recherche.

Présages (podcast)

Présages, ce sont des conversations, des idées pour nourrir l’esprit et remettre radicalement en question l’état de notre monde. On y parle d’écologie, dans son acception la plus large. De l’urgence climatique et des effondrements en cours. Mais on y parle donc aussi de justice sociale, de capitalisme, des rapports de domination et de pouvoir, et des lignes de tension qui agitent notre modernité.

Rachel Carson Center for Environment and Society (Research group, Munich)

Le Rachel Carson Center for Environment and Society (RCC) est un centre international et interdisciplinaire pour la recherche et l’éducation dans le champs des humanités environnementales et des sciences sociales. Il a été fondé en 2009 par une initiative conjointe de l’Université Ludwig Maximilan de Munich et du Deutsches Museum.

Reporterre (quotidien, en ligne)

Le « quotidien de l’écologie » veut proposer des informations claires et pertinentes sur l’écologie dans toutes ses dimensions, ainsi qu’un espace de tribunes pour réfléchir et débattre. Dans toutes ses dimensions signifie que pour nous, l’écologie est politique, et ne peut se réduire à des questions de nature et de pollution – même si nous suivons attentivement ces questions vitales. L’écologie engage le destin commun, engage l’avenir, sa situation découle largement des rapports sociaux : c’est donc bien une écologie politique et sociale que Reporterreprésente et discute.

Resurgences & Ecologist (magazine)

Resurgences & Ecologist est un des premiers espaces de publication sur l’écologie profonde en Europe et dans le monde. Fondé en 1966 par John Papworth, développé par Satish Kumar et inspiré par la pensée de l’économiste E.F. Schumacher (auteur notamment de Small is Beautiful: une société à la mesure de l’Homme, 1979 (1973)), Resurgences & Ecologist est désormais un magazine bimestriel très engagée en matières d’écologie et de justice sociale, croisant des points de vue différents et complémentaires (arts, philosophie, spiritualité, sciences humaines et sociales, sciences et techniques).

Seuil, collection Anthropocène (éditeur)

Créée en 2013 par Christophe Bonneuil, cette collection interroge les enjeux écologiques globaux et l’avenir de la planète, avec des scientifiques, des chercheurs des humanités environnementales et des acteurs des alternatives et des luttes socio-écologiques, pour penser ensemble ce nouvel âge.

Terrestres: revue des livres, des idées et des écologies

Terrestres est la chambre d’écho des livres, des pratiques et des idées qui redonnent des mondes et des écologies à la politique, au social et à la culture. Essais, recensions, fictions, poèmes et formes hybrides : cet espace accueille les textes qui aujourd’hui animent les milieux universitaires autant que militants, les espaces publics autant que les expériences intimes, susceptibles de nous restituer la Terre qui nous manque. 

Topophile (revue): l’ami des lieux

Topophile est une revue numérique qui interroge nos manières de bâtir, d’habiter et de penser afin de demeurer pleinement et justement sur la Terre. Nous sommes toutes et tous topophiles ! Nous appartenons à un milieu que nous ne cessons de transformer plus encore que celui-ci nous façonne. L’amitié que nous manifestons pour nos lieux d’existence mérite pour le moins une revue !

Trilogies: entre le cosmique, l’humain et le divin (collectif)

Trilogies constitue un laboratoire de transition intérieure initié depuis août 2016 par Michel Maxime Egger au sein de l’ONG suisse Pain pour le prochain. Il s’agit d’un espace en mouvement pour en-chanter l’être et le monde, re-lier le cosmique, l’humain et le divin, unir l’engagement citoyen et le cheminement spirituel, ouvrir le dialogue entre soi et l’Autre. Une autre manière d’habiter le monde en se laissant habiter par ce qui l’anime et le transcende.

Wildprojet (éditeur)

Wildproject est une maison d’édition indépendante fondée par Baptiste Lanaspeze, pionnière en humanités écologiques en langue française. Rêvées à New York en 2003, établies à Paris en 2008, les éditions Wildproject se développent depuis 2009 à Marseille, entre ville et nature, entre Nord et Sud. Croisant sciences humaines, sciences naturelles, littérature et esthétique, le catalogue de Wildproject explore la révolution écologique des savoirs et des pratiques, avec une attention particulière aux lieux et aux récits.

Work That Reconnects (Collectif)

The Work that Reconnects helps people discover and experience their innate connections with each other and the self-healing powers of the web of life, transforming despair and overwhelm into inspired, collaborative action. As the root teacher of The Work That Reconnects, Joanna Macy has created a ground-breaking framework for personal and social change, as well as a powerful workshop methodology for its application.

ZoneZadir (collectif de recherche)

Le collectif ZoneZadir  est un réseau de chercheurs visant à promouvoir l’écopoétique. Cette discipline, en voie d’émergence dans le champ de la recherche française, interroge dans les textes les relations de l’homme à son environnement pour mettre en lumière des poétiques environnementales qui seraient autant de manières d’habiter le monde, et dont elle postule plus ou moins implicitement l’importance sociopolitique.